Partagez | 
 

 Professeur de DFCM.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Non Classé
avatar

Avatar : Till - Creature13
Messages : 2
Étoiles : 1
Inscription : 14/07/2016
Maison : Ancien Serpentard
Emploi : Professeur de Défense contre les forces du mal
Familier : Nada
16.07.16 22:05


NOM DE FAMILLE ϟ Huot
PRÉNOM(S) ϟ Artème
SURNOM(S) ϟ Art
SEXE ϟ M
MAISON ϟ Ancien Serpentard
EMPLOI ϟ Professeur de Defense contre les forces du mal et Directeur des Serpentard
NATIONALITÉ ϟ Américain
LIEU DE RÉSIDENCE ϟ Australie & Poudlard

STATUT DU SANG ϟ Sang-Pur
VOTRE BAGUETTE ϟ Bois d'orme. Elle mesure 37,5 cm et contient un ventricule de coeur de dragon.
FORME DU PATRONUS ϟ Un dragon
FORME DE L'ÉPOUVANTARD ϟ Le corps de sa fille inerte
ANIMAL DE COMPAGNIE ϟ Un grand Duc
TYPE ϟ Suprême. Non je blague, il est Legilimens
ODEUR DE L'AMORTENTIA ϟ Une douce odeur de bonne bouffe, de lait chaud et des biscuits.
PERMIS DE TRANSPLANAGE ? ϟ Oui

PIERCINGS/TATOUAGES ϟ Non
GROUPE SANGUIN ϟ B négatif
TAILLE ϟ 1m88
CHEVEUX ϟ Brun
YEUX ϟ Noisette
MATIÈRE FAVORITE ϟ DCFM
MATIÈRE DÉTESTÉE ϟ Divination
ϟ Personnalité
Certains pensent que l'on ne peut aller à l'encontre de son destin alors que d'autres croient que le destin n'existe pas et que le monde est régit par le hasard. Certains présument que quelque chose ou quelqu'un transcende le monde et qu'il faut s'agenouiller face à cette grandeur, lui soumettre sa foi et sa dévotion. Entre les deux ─ dans cette zone grise ─ il y a Artème. La description triviale que l'on pourrait faire de sa personne pourrait être la suivante : ce gars ne prononce jamais un mot plus haut que l'autre, il est d'une stoïcisme effarant et semble n'avoir d'intérêt que pour lui-même. Son indifférence et son sang-froid laissent présager que Art' est quelqu'un que l'on ne peut ébranler, qui se fiche éperdument de quiconque et ne peut jamais être pris en défaut. Pourtant, derrière ce masque dur se cache un être né dans un bain de sang, lutant pour sa survie dans un monde hostile et sauvage, cherchant une part de lumière dans les pires ténèbres.

D'abord, il y a l'isolement. Ce sentiment qui le caractérise de par son enfance et son adolescence. Artème fut élevé par la pire des bêtes, un homme qui ne cherchait qu'à traiter les hommes comme de la vermine et qui chercha à inculquer ces valeurs à son fils unique et ce, même sans l'accord de la mère qui n'eut d'autre choix que de se séparer de son mari tellement leur opinion divergeait. Contraint de vivre aux côtés d'un être impassible et cruel, Artème n'eut jamais l'impression que l'affection et la joie étaient des manières d'agir utiles. Il se chargeait juste de suivre les ordres de son père, commettant des crimes odieux sans réaliser l'ampleur et la gravité de ses gestes. Il y avait un cratère béant entre lui et les autres ─ ceux-ci étaient des êtres inférieurs, à ses yeux et il ne cherchait pas à les comprendre ou à avoir pitié d'eux. Il les méprisait par définition, comme si c'était sa nature profonde alors qu'il ne s'agissait que d'un but à atteindre, une raison de vivre motivée par son manque de sociabilité. Cela dit, un jour, il croisa sur sa route une jeune femme. Bien qu'il soit un véritable salaud, elle n'eut jamais que de l'affection pour lui. Sa tendresse et sa gentillesse n'avaient d'égal que sa beauté lumineuse et il s'éprit d'elle, peu à peu, à force de rigueur et de patience. Elle réussit à prendre son cœur et lui apprit à aimer, à vivre avec les autres.

Alors, il y eut l'équilibre. Elle apaisait son cœur et ceci lui permit de relativiser et d'arriver à une manière d'être qui le confortait. Il avait été impulsif, féroce, prêt à arracher la moindre parcelle de vie à son adversaire et se retrouvait désormais être une personne très calme, d'une sociabilité acceptable ─ il n'était pas très tactile et préférait la solitude aux débordements de joie, il ne souriait que très peu, mais arrivait à faire un effort et offrait une certaine forme d'attention à sa charmante fiancée. Celle-ci ne lui en demandait jamais plus que ce qu'il pouvait donner, de toute manière. C'était peut-être l'âge ─ une ombre de maturité naissante ─ qui transforma Artème en un reflet presque parfait de son père. L'inébranlable jeune homme à l'expression posée, au regard vif et intelligent, au franc parler et à la logique parfaite qui pouvait obtenir tout ce qu'il voulait en claquant des doigts. Les boutades, les tentatives de le mettre au pied du mur, les bravades et les provocations ne fonctionnaient que très rarement. Sa classe était unanime et il se fichait bien que l'on considère son manque d'intérêt pour de l'arrogance, car il n'était ─ en vérité ─ qu'un jeune homme au cercle d'amis très restreint. Il avait le cœur énorme, une grande dévotion et fidélité pour sa petite-amie ainsi que ses proches. Il était capable de mourir pour elle, car il n'avait aucune affection particulière pour la vie. Celle-ci avait des airs de fardeau et cela avait toujours été ainsi. Artème était l'image de l'incongruité de l'existence humaine : pourquoi vivre ? Pourquoi vivre la fatalité chaque jour, pousser et participer à ce carnage collectif ?

Il n'était pas idiot, il avait comprit. Il avait saisit l'importance de l'amour et son égocentrisme s'était transformé en égoïsme, en possessivité maladive pour l'être cher, les gens qui avaient eu un impact sur sa vie, sur sa personnalité. Ces gens qui lui avaient tendu la main, il leur devait beaucoup. Plus le temps passa, plus les sourires d'Artème devinrent honnêtes, bien que discrets. Plus le temps s'écoula, plus il se sentit à l'aise de se mêler aux gens, bien qu'il demeura toujours imperturbable, une manière d'être qui s'avérait très pratique dans son travail. Le fait de s'ouvrir lui avait permit de se découvrir une capacité fabuleuse à pouvoir lire les pensées et les désirs des gens. Il possédait une telle clairvoyance qu'il n'acceptait pas le mensonge. La trahison était, hors de tout doute, la chose qui le blessait le plus en ce monde. Cette souffrance remontait alors jusqu'à sa gorge et il vomissait sa colère avec des mots incisifs, une méchanceté sans pareil. Au fond de lui, même si tous les bons mots de sa mère Yelena lui permettaient d'être devenu ce qu'il était, cette noirceur était toujours palpable et prête à mordre. Il n'avait aucun bouclier contre lui-même. Il n'était pas à l'abri ─ ni de son pouvoir ignoble, ni de sa propre véhémence.

Lorsque son amour disparut, il choisit de se couper de ce sentiment et préféra s'engouffrer dans la solitude afin de ne plus jamais ressentir cette vive émotion de hargne. Ses sourires s'estompèrent, devinrent plus rares et son égoïsme devint source de déception pour son entourage. Si Artème décidait de s'en aller, de fuir afin de se ressourcer, il le faisait sans demander pardon, sans prévenir et sans chercher une solution plus acceptable pour tout le monde. Il ne pensait qu'à lui, car ses démons ressurgissaient, le contraignant à s'y soumettre, comme enchaîné à sa propre nature. Celle d'un être né dans un bain de sang, lutant pour sa survie dans un monde hostile et sauvage, cherchant une part de lumière dans les pires ténèbres.
ϟ Historique
C'est ici que vous écrivez le passé de votre personnage. Il est important de bien détailler l'histoire afin que nous en sachions le plus possible sur votre petit personnage. Les phrases complètes sont favorables bien que personne ne sera pénalisé pour avoir placé les événements point par point. Il n'y a ni minimum, ni maximum de mots requis et vous pouvez rédiger le texte de la façon qui vous convient le mieux. En gros, laissez-vous aller et amusez-vous !
PSEUDO ϟ
AVATAR ϟ
PRÉSENCE ϟ
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? ϟ
AVEZ-VOUS LU HARRY POTTER ? AVEZ-VOUS VU LES FILMS ? ϟ
REMARQUE OU COMMENTAIRE ? ϟ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poufsouffle
avatar

Avatar : Gab.
Messages : 213
Étoiles : 19
Inscription : 04/07/2016
Maison : Poufsouffle.
Emploi : Étudiant.
Familier : Aucun.
16.07.16 23:00

Bienvenue



    HEY HO, BLAIREAU.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Non Classé
avatar

Avatar : Till - Creature13
Messages : 2
Étoiles : 1
Inscription : 14/07/2016
Maison : Ancien Serpentard
Emploi : Professeur de Défense contre les forces du mal
Familier : Nada
16.07.16 23:10

Merci neveux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poufsouffle
avatar

Avatar : Gab.
Messages : 213
Étoiles : 19
Inscription : 04/07/2016
Maison : Poufsouffle.
Emploi : Étudiant.
Familier : Aucun.
16.07.16 23:11




    HEY HO, BLAIREAU.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Non Classé
avatar

Avatar : Aqua/Azura - Fire Emblem.
Messages : 3
Étoiles : 0
Inscription : 14/07/2016
16.07.16 23:19

Je savais que tu aimais mes biscuits :p

Bienvenue


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
avatar

Avatar : Noriko Sonozaki
Messages : 84
Étoiles : 14
Anniversaire : 05/02/1999
Inscription : 09/07/2016
Age : 19
Emploi : Aucun si ce n'est qu'étudier.
Familier : Aucun elle a des soucis de santé les lui interdisant
17.07.16 16:32

Bienvenue Monsieur le Professeur. :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
 
Professeur de DFCM.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mischief Managed ::  :: Cérémonie de Répartition-
Sauter vers: